Béatrice Commengé

1 commenge

Images 2

A propos de la rencontre avec Béatrice Commengé

 Dans « La Danse de Nietzsche » comme dans le récit sur Lawrence Durrell « Une vie de paysages », Béatrice Commengé a adopté, à trente ans de distance, une même démarche, une même voie personnelle pour écrire sur ces auteurs. Il s’agit de suivre un corps dans l’espace et pour cela, pour découvrir ces écrivains et les faire découvrir au lecteur, elle s’est mise dans leurs pas, dans leurs traces... La danse pour Nietzsche, l’errance pour Durrell, tous les deux à la recherche du lieu d’élection. Et pour Béatrice Commmengé ce besoin de fouler le même sol, de voir ce que l’autre a vu.

 C’est aussi sa voix personnelle qu’elle nous fait entendre, musique qui doit couler, fruit d’un réel travail d’écriture pour mêler son histoireà celle de » ses « auteurs et entremêler au texte les citations qui font sa richesse.

Claudine Coste