Les livres

                                                                                            

         

              

 

 

 

             

 


 

 

 

             

 

                     

 

 

 

        

 

 

 

 

 

 

 

 

          

 

 

 

 

 

           

 

 

 

 

         

 

 

 

 

      

 

 

 

       

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 



 

       

 

 

           

 

 

 


 

Que Vaut la vie d'un Homme, récit - Editions La Passe du Vent - 2014

Il y a toujours quelque chose d'absent qui nie tourmente, crie sans fin Camille Claudel et j'ignore si c'est elle, ou si c'est moi qui crie, peut-être crie-t-elle pour moi, ou crions-nous ensemble pour faire surgir de la disparition d'Ibni, de son absence même, pour extraire de son corps meurtri, de sa voix rompue, la création d'une parole commune. 
Et je me souviens qu'un jour, une autre femme, au creux d'une maison d'argile rouge, a porté en ses flancs un enfant, qu'elle a marché avec patience en retenant son cri, qu'elle a marché de long en large pour apprivoiser la houle de son ventre et que l'enfant aux cheveux de mousse brune, à la peau d'écorce fine, aux yeux brillants qui a ouvert les yeux sur le désert avait cette faculté, étrange, d'en percevoir le rayonnement secret. Et qu'il savait (et que cette connaissance a pu l'isoler...) mais il savait, comme un vrai petit prince du désert, que sous l'infini des sables qui usent la peau, sous l'aridité des pierres tranchantes aux talons des hommes, il y avait un puits... quelque part... et que c'est lui, en affrontant tous les périls, lui, qui  irait remonter des entrailles de la terre, dans ses paumes nues, quelques gouttes d'eau claire. Et qu'il le savait, et qu'il en avait accepté l'augure, mais il ignorait encore, ce jour-là, s'il en aurait la force. 
Ibni.

article de Thoma Dietrich écrivain
billet d'Acheikh Ibn-Oumar

 

 

 

Gandhi non à la violence, roman - Editions Actes Sud - 2014

Un jour, dans un train parcourant l'Afrique du Sud, le jeune avocat indien Gandhi est jeté hors d'un wagon de première classe. Considéré comme un homme de couleur, il devra voyager dans le fourgon. C'est alors que l'urgence fulgurante d'un nécessaire combat pour l'indépendance de l'Inde s'impose à lui. Et ce combat, se jure-t-il, sera non violent.
Chantal Portillo est depuis longtemps bouleversée par la force de conviction d'un Gandhi. Elle qui croit qu'un grain de sable animé de foi peut changer le monde a mis une grande passion à nous faire revivre le chemin de non-violence de cet homme immense.

Lire l'article

 

 

 

 

 

 

Et que la nuit glisse sur le bleu de ta jupe
Photo-roman Photographies d'
Hally Pancer
Editions Thiery Magnier - 2008

Quand la nuit s'étale, s'empare de Lenbourg Bleuet enfile jupe en cuir, blouson et chaussures à hauts talons. Et elle arpente les ruelles du village... Lui, il ne peut la quitter des yeux. Il ressent une vive douleur, comme un spasme, un coup. Quelque part, au niveau de la poitrine ou du ventre, il ne sait pas bien. Qu'est-ce qu'elle a cette fille ? Des larmes montent comme quand il était petit. Des larmes d'enfant. 
Article d'Encres-Vagabondes Brigitte Aubonnet

 

 

 

 

Bilquis la Bedouine qui voulait devenir la Reine de Saba
conte pour grands à raconter aux petits - Editions Bérénice - 2008

avec Richard Huysschaërt, dessinateur à l’Opéra de Paris.

C'est dans le plus sauvage des déserts, le Rub'al-Khali, qu'est née Bilquis, fille d'une femme et d'un djinn. Elle a dormi treize ans dans le Chant des Pierres qui lui ont raconté le monde. La Source Pure et le Grand Rocher ont veillé sur elle. Et elle va partir à pied affronter l'aride pays des Bédouins, en compagnie de Vieux Chameau le sage, en quête de la promesse de la Reine de Saba, figure mythique et femme moderne s'il en est... Du Yémen à l'Éthiopie en traversant la mer Rouge, elle croisera Grigri la coccinelle, l'Écarlate le criquet, Crocodile, l'ancien crocodile sacré d'Égypte, la Femme Bleue du désert et la Dompteuse de vent qui apprivoise les vents sous ses jupes. Et... Bédélé, le jeune Éthiopien... Chacun, à sa manière, l'aidera... Elle affrontera tous les dangers, subira la perte d'êtres chers avant d'arriver enfin au Lac Tana où se situe la source du Nil Bleu et... l'Arche d'alliance.

 

 

 

 

La Croqueuse, roman - Editions Arcadia - 2007

Grandir n'est-ce pas une des choses les plus difficiles au monde ? C'est la question de Martin Le Fléau, grand adolescent de vingt-deux ans, qui cherche la mer et traîne dans la ville où il va croiser Viagra, Viagra la Croqueuse, étrange femme qui ne croit plus en rien. Ils vont partir à pied sur les chemins comme nous rêvons de le faire en n'osant jamais. Ignorants des rencontres qui nous fondent sans que nous nous y attendions. Quand plus rien ne va, il suffit parfois d'un grain de sable pour que l'amour surgisse. 

 

 

 

 

 

 

 

Petite Punaise Blanche, roman - éditions Héloïse D’Ormesson - 2005

Un homme, arraché à sa terre natale, égaré dans la jungle urbaine, va léguer à sa petite-fille la liberté : la liberté de rêver ; seule issue qu’il ait trouvée pour traverser le dur quotidien.
Petite Punaise blanche raconte, dans une langue flamboyante, l’itinéraire de cette enfant, devenue femme. Sa dérive solitaire dans un Paris sans âge la conduit régulièrement jusqu’au Jardin des Plantes. Que va-t-elle chercher jour après jour, face au grand singe immobile et mélancolique du zoo ? Le regard perdu du père ou une ressemblance qui les lie et lui fait si peur, mais qui peut engendrer l’amour…
Peuplé d’images d’enfance et de figures historiques, telles Zénobie, la reine de Saba, ce roman, manifeste d’amour adressé au père qui l’a élevée sur fond de misère, soulève les masques de la vie ordinaire pour nous faire basculer dans le féerique.

Bien public ppb 2005Petite Punaise Bien public ppb 2005

 

 

 

Journal d’une vieille sournoise, et vilaine en plus, roman
Editions Bérénénice - 2002

Et puis, la vieille au fond de la cour, celle qui habite derrière les poubelles, qu'on prend pour la concierge, mais qui n'est pas la concierge - trop fière et trop libre. La vilaine, la sournoise, la rebelle, enveloppée dans ses châles comme une indienne, qui joue son rôle de folle du village, mais pas dupe, car elle connaît le prix de la liberté et sait déchiffrer au-delà des masques les stigmates de la comédie humaine. Courageuse et émouvante apache, dont le coeur est si grand qu'il vous donne envie d'aimer.

V nouvel obs 2002 Journal d'une vieille... Le nouvel observateur  2002 

V canard enchaine juin 2002Journal d'une vieille - Canard Enchaine juin 2002 

 

 

 

 

La Marque du Crayon, essai sur l’écriture - Editions Bérénice - 2003

Ce libre est dédié à ceux qui, un jour, ont eu le bonheur de tracer leur premier mot, à tous ceux qui essaieront, demain.
et la dédicace dit le propos du texte, ce bonheur:/malheur inoculé dès la petite enfance par la grande main du père qui lui a offert son premier crayon, guidé ses premiers mots, ouvert le les chemin et confié l’héritage : écrire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les étoiles ont le vertige - Editions Galerie Caractère - 2000
avec Sophie Rapaud collagiste

Peut-être ce texte tente-t-il à travers la fiction de répondre à l’essai autobiographe de l’auteur La Marque du Crayon dans l’histoire de cette petite fille qui veut atteindre le ciel de ses doigts levés et qui est bien trop petite. Elle trouvera son chemin en s’appuyant, en étant portée par les autres plus grands, toutes leurs forces unies… peut-être pourra-t-elle enfin l’atteindre les bras tendus ?

 

 

 

 

 

 

La Femmepluie  - Editions Bérénice - 1999
Attention Talent FNAC

La femmepluie est le roman des origines qui aborde l’une des questions essentielles à l’auteur : peut-on être aimé comme l’on est ? qui est porté par le héros Joseph Olvido, (qui veut dire oubli)  homme magnifique et brisé, sans parole, enfermé dans le désespoir. Chaque personnage, et qu’ils sont bouleversants et attachants, lui répond à sa manière.

"Un amour énorme pour ce livre dont chaque nouvelle lecture me livrait une meilleure compréhension. C'est une vie gâchée par le poids des traditions et l'emprise de la mère. Même l'amour ne rèussit pas à empêcher l'auto-destruction. Un livre d'une grande puissance." Muriel Lefustec - 15 août 2011 (Babelio)

Fpluie fnac destins et traditionFemmepluie Talent Fnac Destins et Tradition

Fp redecker robert page 2 mai 1999Femmepluie - redecker robert page 2 mai 1999 

Fp bulletin n 41Femmepluie - Bulletin n 41 

 

 

 

 

 

Les Chercheurs de Sel, nouvelle, avec Sophie Rapaud, collagiste
Editions Barde-la-Lézarde - 1998 - Marché de la Poésie, Paris

A travers la jungle originelle, une éléphante mène la harde pour trouver l’eau et le sel indispensables à la survie de la troupe qui la suit et dépend d’elle dans la plus entière confiance. Elle est sur le point de mettre bas, elle est alourdie, fatiguée mais elle mène. Elle donnera son fruit à la terre, à la harde.

 



 

 

La Paupière du Soleil, nouvelles
Editions Le bruit des autres/Encres Vagabondes - 1996

Treize nouvelles dont les personnages sont issus « du Pays du Soleil » de ces creusets de culture, de langues de religions, mêlées.
L’indéterminé, l’imprécis sont leurs racines.
De leurs doutes ils ont bâti leur chant à la vie.
Ils ont élu leur Terre, dans cette peau ténue : la frontière entre luière et ombre : « La Paupière du Soleil »

 

 

 

 

 

 

La Femme Sanguine,  nouvelle,  avec Burt Bélanger, sérigraphe
Editions Barde-la-Lézarde Marché de la Poésie Paris. 1996

Un peintre obsédée par une femme imaginaire qu’il cherche et dessine sans cesse, la fait nâitre sous sa sanguine…  sa jupe claque comme une voile…

 

 

 

 

 

 

A mains nues, roman - Editions Hors Commerce - 1995
(Prix Bleu Citrion-Ateliers d'écriture de la Maison du Geste et de l'Image à Paris)

" Accroupi près du radiateur, tu me guettes... Ton regard vert étincelle comme un tesson de bouteille. Il me vrille sur le lit. L'espace d'un instant, je sens ce qu'est la haine. La trappe s'est refermée sur toi, sur moi. Tu t'es perdu, je le sais. Là où tu es, je ne peux plus rien. " A mains nues ou le récit d'un amour extrême et fulgurant. Amour, dérive, jalousie possessive, peur, sont les sentiments qui emportent le lecteur dans le tourbillon de cette histoire. Chantal Portillo nous offre ici le récit dense et bouleversant d'une histoire d'amour où la passion mène le jeu, jusqu'à la perte de ses protagonistes. L'écriture est hachée, les phrases brèves entretiennent la tension au fil des pages qui sont d'une grande sincérité et font de ce roman un cri haletant.

Mains nues le monde 95 0001A Mains nues - Le Monde