Marie-Hélène Lafon

1michel bernard

 

1ob ebf04b deux remords de claude monet

Rencontre avec Marie-Hélène Lafon, pour ses nouvelles et ses romans.

    Le dernier paru, « Nos Vies », contrairement à ses romans ruraux, se situe entièrement dans une supérette. La narratrice, retraitée, observe Gordana, fermement barricadée derrière sa caisse, et son soupirant malheureux. Cette position d’observatrice se retrouve dans plusieurs de ses livres. Toujours son écriture est déclenchée par un fait réel, qui n’est qu’un point de départ pour l’imagination. Reste le travail de la langue, extrêmement important chez cette admiratrice de Flaubert. Marie-Hélène Lafon est consciente comme peu d’écrivains de ce qui construit son écriture.

 

Eliette