travaux - activités

Chantal Portillo est régulièrement en résidence. Par ailleurs, elle anime dans toute la France des rencontres littéraires et sur la création, des ateliers d’écriture, des ateliers lecture. Ellle imagine et construit des projets littéraires et sur la création en fonction des demandes. 

Rien de plus passionnant,

pour la porteuse de mots que je suis, que de rencontrer des lecteurs, de parler de mes textes, de ce feu d’argent vif qui s’appelle écrire, et d’essayer d’y comprendre quelque chose ensemble, de fouiller la langue, les émotions, de poser quelques questions et de tenter d’y répondre.

Ou d’inspirer, d’imaginer un projet d’écriture, de lecture, de rencontres,  dans la ville,

Par exemple, à Chalon sur Saône, imaginer avec la ville : l’écrivain, témoin, complice de la ville, qui arpente les lieux et cherche, découvre, une définition de la famille dans les crèches, foyers, tous les endroits où vivent les familles. En sera issu un texte avec une illustration d’un dessinateur à diffuser, à afficher.

Ou à Perpignan, réunir Tsiganes, habitants de la ville, enfants et adultes, imaginer le journal d’un héros. (y naîtra le roman qui va sortir en décembre Tsigane-Oiseau) 

Ou à l’hôtel Mic Mac à Paris faire l’écrivain public et écrire pour chacun la lettre que l’on n’arrive pas à écrire.

Ou monter un atelier De lecture mensuel et sur l’année, avec une mairie, Mairie du XIe à Paris ;

Ou inventer une petite revue littéraire, feuille au vent, distribuée dans les librairies, les bibliothèques, avec Fontaine  Ô livres à Paris.

Ou,
 en collaboration avec l’équipe enseignante, culturelle, d’un collège, d’un lycée, d’une université, d’un théâtre, créer un évènement, un atelier avec un texte individuel pour chaque participant, rassemblés dans un petit livre, si beau et qui donne tant de bonheur.

Ou dans  une institution sociale, ou de soins, essayer de trouver ensemble ce qui pourrait aider à dire.

Ou en association avec des plasticiens repousser les limites, le texte s’appuie sur les œuvres ou les œuvres plastiques sur le texte.

Ou créer une série de rencontres avec des créateurs Récits de la Création à la Sorbonne

Ou une série de dialogues littéraires, une vraie recherche sur la littérature contemporaine,  avec le public, au Carré Baudoin à Paris dans le XXe

Chaque fois, c’est singulier et je me demande ce que nous pouvons changer pour aller plus loin avec la langue.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Derniers lieux d’interventions avec des projets et des équipes différentes, sur des thèmes ou à partir de mes textes :

- Université Paris-La Sorbonne

- Lycée Jean Mermoz Bourges

- Collège  Gaston Couté Meung sur - Loing

- Mairie de Chalon-sur-Saône

- Maison Louis Guilloux Saint-Brieuc

- Collège Raymond Queneau Paris

- Lycée Théodore Monod  Antony

- Collège Jules Vallès Le Puy en Velay

- Université de Perpignan

- Festival du livre jeunesse  Annemasse

- Littératures Métisses Angoulême